Comment bien manger pour son cerveau ?

Le cerveau représente la partie supérieure de l’encéphale régissant les fonctions supérieures : diencéphale et télencéphale. Par extension, celui-ci représente le siège des facultés mentales, de la pensée. En effet, il faut bien manger pour mieux nourrir son cerveau. Le présent article vous donnera quelques pistes de règles alimentaires à suivre pour y parvenir.

Des aliments riches en Oméga 3

Manger des aliments riches en Oméga 3 serait bénéfique au développement et au fonctionnement du cerveau et du système nerveux. Les omégas 3 habitent la membrane de tous les neurones, contribuant à leur fonctionnement et participent aussi à la prévention de beaucoup de maladies neurodégénératives. Dans le même sillage, les omégas 3 permettent au cerveau de ne pas vieillir. L’oméga 3 qui protège plus le cerveau est l’acide DHA. Il permet de prévenir les troubles cognitifs tels que l’Alzheimer. Manger le plus souvent des poissons gras tels que la sardine, le saumon ainsi que des œufs de poule pour bénéficier au maximum d’oméga 3 pour votre cerveau. Ceci est également valable avec l’huile de colza, les noix et même les viandes.

Des aliments riches en nutriments

Le cerveau a également besoin de nutriments pour bien fonctionner. Des aliments riches en nutriments s’avèrent donc indispensable pour une bonne régulation cérébrale. Les glucides et le magnésium contiennent de la vitamine B facilitant l’influx neuromusculaire. De plus, la vitamine B contribue à l’équilibre nerveux de l’être humain. La création de réseaux de câblage en relation avec les neurones nécessitent des nutriments bien spécifiques. Les protéines quant à elles, contiennent des acides gras, facteur de création des neurotransmetteurs. Enfin, pour reconstruire les cellules nerveuses, il est important de prendre des vitamines, des minéraux spécifiques. Remplissez vos réfrigérateurs de fruits, de produits laitiers, et aussi de légumineuses.